L’Emplacement des pièces en Feng Shui – Partie 1 (Suite de …Expert en Feng Shui Traditionnel…étude … une seule pièce ? »)

Revenons sur notre déroulé : « Pourquoi un expert en Feng Shui Traditionnel ne peut pas faire l’étude que d’une seule pièce ? ».

Voici la liste des thèmes déjà abordés dans les articles précédents :

J’ai terminé mon dernier article en vous présentant le thème d’aujourd’hui : l’emplacement des pièces.

Une étude Feng Shui débute par l’étude de l’environnement extérieur large : nous ne pouvons pas le changer, mais il permet de mettre en évidence les forces et les faiblesses du lieu, et ainsi de comprendre à quelles influences énergétiques votre lieu est soumis, ce qui aura des répercussions sur vous, bien évidemment.

Ne pouvant pas agir sur cet environnement extérieur large, il nous reste notre extérieur proche (jardin, s’il y en a un) et/ou notre intérieur. Certes les effets seront plus faibles, mais néanmoins existants.

Pour réaliser l’étude Feng Shui de votre lieu de vie ou de votre bureau, les plans métrés de celui-ci sont indispensables, car pour analyser l’intérieur il faut obligatoirement sectoriser ce lieu.

Sectoriser un lieu ?

Article 04-6 Img1

Pour sectoriser un logement, il faut diviser la superficie totale de ce lieu en 9 parties égales. Nous obtenons ainsi 9 secteurs, que nous appelons « Palais ». A l’aide du Luopan (outil indispensable du consultant Feng Shui, photo ci-contre), nous identifions l’orientation magnétique de chaque palais : Nord, Nord-Est, Est, Sud-Est, Sud, Sud-Ouest, Ouest et Nord-Ouest ; soit 8 orientations, donc 8 palais ; le 9ième étant le palais central, celui qui correspond au cœur céleste.

La première lecture des plans se fait uniquement par rapport à la forme du lieu, sans tenir compte des habitants. Les deux notions à étudier sont :

  • Existe-t-il des secteurs manquants ?
  • Que trouvons-nous dans le cœur céleste ?

 

Que se passe-t-il si un secteur est manquant ?

Chaque secteur correspond à un membre de la famille, c’est sa représentation spatiale. Ainsi, le secteur du Père (en tant que fonction au sein de la famille) est au Nord-Ouest, celui de la mère est au Sud-Ouest, et ainsi de suite pour chaque membre de la famille (filles & garçons). De ce fait lorsqu’un secteur est manquant, ce membre de la famille n’est pas soutenu par le lieu. Par exemple, si le secteur du Sud-Ouest vient à manquer, comme il correspond au palais de vie de la « Femme », la femme aura beaucoup de mal à se sentir chez elle, à « trouver sa place ». La femme, mais aussi toutes les personnes de Ming Gua 2 (mais je développerai cette notion dans mon prochain article).

 

Quels sont les effets de ces secteurs manquants ?

Une fois que les énergies du lieu se sont mises en place (entre 3 à 6 mois après l’emménagement), les personnes concernées commenceront à se sentir mal à l’aise dans ce lieu. Soit elles auront l’impression d’être « transparentes » : on ne fera même plus attention à leurs avis ou envies ; soit elles pourront avoir du mal à y rester ou y revenir : passer plus de temps à l’extérieur deviendra alors un fait, sans que la personne perçoive vraiment ce changement. Il existera toujours un évènement ou une raison pour retarder le moment du retour à la maison, jusqu’au jour où la personne décidera tout simplement de partir, pour aller vivre ailleurs ….

 

Le cœur céleste ?

C’est la partie centrale de votre habitation, ce lieu où l’énergie présente est neutre et convient à tous les membres de la famille quel que soit leur groupe. Mais attention, qui dit cœur dit également l’âme de votre foyer, et de là à comparer le cœur de votre logement au cœur de votre foyer, donc celui de votre famille, il n’y a qu’un pas que nous pouvons franchir aisément.

Dans cet emplacement, il est préférable qu’un certain nombre d’élément ne soit pas présent, comme de l’eau, ou une évacuation d’eau, une cheminée, ou encore un escalier…

Tous ces éléments ont une influence néfaste bien connue, avec des répercutions telles que des dépressions ou des soucis de santé…sur un ou plusieurs membres de la famille.

Une fois cette première lecture faite, nous pouvons continuer l’analyse : la mise en adéquation de l’habitat avec son ou ses habitants. Pour se faire, nous devons calculer le Ming Gua de chaque personne pour définir comment ces personnes réagissent face aux influences énergétiques de la Terre ; quels sont les secteurs néfastes et les secteurs bénéfiques de chacun. Car le Feng Shui, c’est avant tout, « être au bon endroit au bon moment ».

Dans mon prochain article, je vous expliquerai comment calculer votre Ming Gua, et comment continuer l’analyse de votre intérieur en utilisant la technique du Ba Zhai.

Alors à très vite …

 

One thought on “L’Emplacement des pièces en Feng Shui – Partie 1 (Suite de …Expert en Feng Shui Traditionnel…étude … une seule pièce ? »)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de ne pas copier le contenu de ce site ©