Feng Shui

Influences de la terre

 

Le Feng Shui – littéralement « Vent » et « Eau » – est l’art d’analyser le Qi qui nous entoure. Qi (se lit « Tchi ») est souvent traduit par le terme « énergie », mais c’est bien plus que cela. Comprendre son cheminement et ses influences permet d’agir pour améliorer notre vie.

 

Feng Shui - Vent et Eau

 

Dans la philosophie Taoïste, le Feng Shui, étudie le cheminement du souffle vital (Vent) à travers les reliefs de la croûte terrestre, jusqu’à ce qu’il rencontre l’Eau dans laquelle il se fixe, s’accumule, pour engendrer la VIE.

 

2500 ans avant Jésus Christ, les pensants de la Chine ancienne ont cherché à répondre à ces questions :

« La naissance, le développement, le déclin et la disparition de groupes de population sont-ils liés à leur implantation géographique ? »

«  Quel peut-être l’impact de l’environnement sur l’espèce humaine ? »

 

Les première traces de pratiques du feng shui ont été retrouvées dans des sépultures, c’est le « Yin feng shui ». En effet, dans la culture asiatique, les défunts veillent et protègent leur descendance. C’est la raison pour laquelle, ils doivent être enterrés dans un lieu et suivant des emplacements et directions bien précis pour apporter bonheur et prospérité à leur lignée.

Et puis, au fil du temps, ces préceptes ont été appliqués aux vivants, le Yang feng shui était né !

 

La naissance du Feng Shui

 

Les Maîtres feng shui ont alors élaboré des corrélations entre l’environnement et l’implantation des villages et demeures ; en répertoriant toutes les influences qui en découlaient sur les hommes. Chaque montagne, mont, plaine, vallée, mais aussi cours d’eau, marre, lac ou mer, nous renseignent sur ce que vivent (ou vont vivre) les habitants de ces lieux. 

Plusieurs siècles d’observations ont alors nourri cet art du positionnement. Pendant des décennies, cette science ne s’est transmise que de Maître à disciple(s).

De nos jours, plusieurs « écoles » ont vu le jour (par école il faut comprendre – mouvement de pensées, d’analyses). Elles composent les facettes de cette technique.

 

Les écoles

 

Deux écoles principales

  • San He ou « les 3 Harmonies » permet d’étudier les formes du paysage et leurs influences.
  • San Yuan ou « les 3 Cycles » étudie l’influence du temps sur les énergies en présence.

 

Deux écoles particulières

  • Ba Zhai ou « 8 maisons » permet de définir huit catégories de personnes et huit types de Qi (énergie) au sein du lieu à étudier. Emplacements et directions sont alors optimisés en fonction du Ming Gua de chaque personne.
  • Xuan Kong Da Gua ou « Hexagramme du vide mystique » repose sur les 64 Hexagrammes du Yi Jing. Chaque direction est associée à un hexagramme.

 

Le feng shui que je pratique associe toutes ces écoles, est porte la dénomination de Feng Shui Traditionnel.

Que peut-il nous apporter, et comment le mettre en pratique de nos jours ?

 

 

Une question ? N’hésitez pas à nous contacter …

 

Découvrez nos prestations Feng Shui